'It starts with where you are and with what you have' - Judyannet Muchiri, NAYD social media editor

Thursday, 6 October 2016

Lancement du Climate Marathon 2017/19


L’African Network for Policy Research and Advocacy for Sustainability (ANPRAS) et l’African Youth Initiative on Climate Change Mauritius (AYICC-Mauritius), en collaboration avec le Mouvement civique de Midlands (MCM), ont lancé samedi dernier, au centre Bien-être social, de Wooton le “Climate Marathon 2017/19”. 

Cette initiative vise à sensibiliser 42 villages sur le changement climatique. « Tout comme un marathon est couru sur 42 km, l’ANPRAS et l’AYICC Mauritius, en collaboration avec le MCM, lancent un projet innovant appelé “Climate Marathon”. Nous ciblerons 42 villages de Maurice, représentant environ 33% de la communauté rurale du pays, et organiserons, durant la période 2017-19, des sessions de sensibilisation et de renforcement des capacités à l’intention des villageois sur la résilience climatique face aux impacts du changement climatique », a expliqué Raj Chintaram, le coordinateur d’AYICC-Mauritius, au Mauricien. Il est intervenu au centre Bien-être social de Wooton samedi dernier lors du lancement de ce projet en présence de plusieurs personnalités du pays.


L’AYICC est un réseau africain d’organisation de jeunesse ayant pour objectif de sensibiliser les jeunes sur le changement climatique. Raj Chintaram a souhaité avoir le ministère des Administrations locales, l’association des autorités urbaines, les détenteurs du Duke of Edinburgh’s International Award, le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Conseil des religions, le MACOSS de même que le ministère de l’Environnement comme parties prenantes dans ce projet. « Le changement climatique étant un problème environnemental affectant tout le monde, il est important que tout un chacun se sente concerné par la recherche d’une solution globale », a-t-il expliqué.



Les sujets qui seront abordés lors de ces sessions de sensibilisation sont notamment les impacts du changement climatique, les terminologies climatiques de base, les stratégies d’atténuation et d’adaptation au changement climatique, la gestion des risques des catastrophes, la “Climate Smart Agriculture”, les énergies propres et innovantes et la mise sur pied des antennes des AYICC dans les villages. « Nous voulons avoir une première génération de jeunes sensibilisés aux dangers du changement climatique et prête à multiplier les initiatives pour y faire face », a dit Raj Chintaram.

Outre les 42 villages précités, indique Raj Chintaram, le Climate Marathon 2017-19 se déclinera en quatre phases. Les 19 et 20 octobre aura lieu une “Climate March”, soit une marche pour le changement climatique. En 2017, les cinq conseils municipaux et les sept conseils de districts seront présents tour à tour lors des rencontres mensuelles. En 2018, ce sera au tour des 10 Regional Youth Centres/Councils d’être sensibilisés et, en 2019, le MACOSS, les Ong s’occupant de personnes handicapées, les académiciens et les mouvements estudiantins seront touchés par ce programme de sensibilisation. « Le Climate Marathon 2017/19 culminera en 2019 par un véritable marathon de 42,2 km du Trou-aux-Cerfs jusqu’au village du Bouchon », a conclu Raj Chintaram.

Taken from http://www.lemauricien.com/article/environnement-lancement-du-climate-marathon-201719

No comments:

Post a Comment